Communiqués de presse

4ème Conférence Internationale « FITA 2021 », Financing Investment & Trade in Africa

Sous le haut patronage du Président de la République, le Conseil d’Affaires Tuniso-Africain (TABC) a organisé la 4éme édition de la Conférence Internationale « FITA 2021 », Financing Investment & Trade in Africa, du 24 au 26 Juin, à Tunis.

En présence d’Ambassadeurs à l’instar de S.E.M. SHIMIZU Shinsuke, Ambassadeur du Japon en Tunisie , de ministres africains, à l’instar de Mme Kandia Camara, Ministre d’état et Ministre des affaires étrangères de l’intégration Africaine et de la diaspora de la côte d’ivoire, M. Tibou Kamara, Ministre d’état, conseiller personnel du président, Ministre en charge de l’industrie et des PMEs, Guinée, M. Hamadou Adamou Souley, Ministre de l’équipement du Niger, M. Didier Budimbu, Ministre des hydrocarbures de la République Démocratique du Congo, M. Nagaoka Kansuke, Vice Ministre adjoint chargé du Moyen-orient et d’Afrique, Ministère des affaires étrangères du Japon, M. Gabriel Curtis, Ministre de l’investissement et du PPP Guinée Conakry, M. Zakari Wargo Boubakar, Ministre de l’investissement Niger, M. Mamoudou KEITA, Secrétaire Général du gouvernement Guinéen, M. Salifo Tiemtoré, Ministre de la jeunesse, de la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi Burkina Faso, M. Ali El Abed, ministre de l’emploi et de la formation Libye et  M. Ahmed Omar, Ministre de l’industrie et des mines Libye, plusieurs hommes d’affaires, CEO tunisiens et africains et Présidents des différentes chambres de Commerce et Industrie en Afrique,  cette 4éme édition a pour mission d’explorer les moyens de répondre aux différentes menaces auxquelles le continent africain est confronté et de mettre l’accent sur la situation actuelle qui exige une concentration sur le continent africain, pour développer des mécanismes nouveaux et créatifs pour faire des affaires.

Les thématiques de l’accompagnement financier en Afrique, les grands thèmes structurants pour les économies africaines, la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale (ZLECAF), l’environnement des affaires, les stratégies de développement sectoriel, la transformation locale et l’industrialisation ainsi que l’amélioration de la compétitivité figurent parmi les thèmes qui ont été débattus lors de la conférence. En outre, le projet de la “Route transsaharienne” et les moyens de développer les échanges économiques entre la Tunisie, l’Afrique subsaharienne et la Libye ont également discutés lors d’une séance de travail.

Au programme, plusieurs panels et workshops de haut niveau et en parallèle, des rencontres B to B pour redéfinir les relations commerciales et d’échange, repenser les politiques publiques, cibler les secteurs prioritaires et, surtout, favoriser des partenariats public-privé plus solides, afin d’obtenir des résultats en matière de développement économique et social, et de tracer une voie pour sortir de la crise actuelle à laquelle notre continent est confronté, a précisé la TABC « La pandémie de COVID19 a eu un impact économique et humanitaire sans précédent sur les pays du monde entier, y compris et surtout ceux d’Afrique. Depuis un an, notre continent est confronté aux conséquences désastreuses de la pandémie, ce qui a mis à rude épreuve ses systèmes de santé déjà fragiles, a perturbé la productivité, a augmenté le chômage et la pauvreté ».
« Ce sont des facteurs qui, combinés, menacent de nuire aux progrès réalisés par l’Afrique en matière de développement au cours de la dernière décennie », a souligné le conseil.

Lors de l’ouverture officielle, M. Anis Zaziri, Président de la TABC a rappelé que la TABC a été crée depuis 2015 pour répondre à la question « Comment aider les entreprises Tunisiennes à financer leur commerce et leur investissement en Afrique ? L’idée était de trouver d’autres mécanismes de financement pour les aider à l’International. Nous avons facilité aux opérateurs tunisiens à accéder en Afrique et on enregistre à titre d’exemple actuellement plus de 70 entreprises tunisiennes installées en Côte d’Ivoire ».

La Caisse des Dépôts et Consignations a été représentée par sa Directrice Générale, Dr. Boutheina Ben Yaghlane et une intervention a été prévue au cours du workshop intitulé « Comment faire de la Tunisie un hub continental pour les startups Africaines » modéré par Mondher Khanfir, Vice Président de TABC chargé du Think Tank.

 

24/06/2021