L'instrument SAVE

SAVE , l'instrument de sauvetage Post COVID19 pour les startups labelisées

 
Durant la pandémie COVID19, les Startups ont fait preuve d’une grande agilité et ont été force de proposition de solutions innovantes pour faire face à la crise. Néanmoins, cette crise a impacté lourdement les Startups en Tunisie au point de causer le licenciement et même risquer l’arrêt de leurs activités.
Afin de sauver les Startups affectées et atténuer l’effet de la crise COVID19, un groupe de travail a été mis en place comprenant 4 principales parties prenantes de l’écosystème des Startups en Tunisie : la Caisse des Dépôts et Consignations Tunisienne (CDC), Smart Capital, l’association Tunisian Startups et l’ATIC.
Suite à un diagnostic poussé, le groupe de travail a mené une analyse méthodique ayant permis de structurer l’instrument SAVE conçu pour contribuer à sauver les Startups viables pré-COVID19 et sinistrées suite à la crise. Cet instrument est financé par la CDC et le projet Innov’i – EU4Innovation, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France sous l’égide du Ministère des Finances et du Ministère des Technologies de la Communication et de la Transformation Digitale. SAVE est géré par Smart Capital et la CDC.
 

L'instrument SAVE

 
SAVE est une avance remboursable conçue pour sauver les Startups labellisées risquant la liquidation ou le licenciement de leurs effectifs suite à l’impact de la crise COVID19.  Son montant est compris entre 10.000 et 50.000 DT selon les besoins de la Startup soutenue.
La philosophie de cet instrument est de fournir l’appui nécessaire aux Startups labellisées qui étaient déjà viables avant COVID19 afin d’assurer leur survie et leur relance suite à la crise.
Le remboursement de SAVE, sans frais, sans intérêts et equity-free, est exigible uniquement en cas d’essor effectif de la Startup soutenue. L’objectif de SAVE est de sauver des Startups et des emplois.
 

SAVE, une avance remboursable

 
L’avance remboursable est un instrument financier, sans frais, sans intérêts, et equity-free pour la Startup bénéficiaire. L’avance est remboursable uniquement en cas de relance post-COVID19 réussie.
Concrètement, la Startup bénéficiaire se doit de rembourser l’avance uniquement au cas où elle réalise une levée de fond ou un EBITDA supérieur ou égal à 5 fois le montant de l’instrument. Autrement, la Startup n’est pas tenue de rembourser l’avance.
L’esprit derrière cet instrument est d’appuyer la communauté des Startups en Tunisie face à un choc conjoncturel tel que la pandémie COVID19 en assumant le risque que des Startups bénéficiaires échouent et en instaurant une culture de “Give-back” pour celles qui réussiraient leurs relances.