Communiqués de presse

Petit-déjeuner débat «Impact de l’intervention de la CDC sur les PME à travers sa souscription dans les FCPR»

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) a organisé un petit-déjeuner débat intitulé « Impact de l’intervention de la CDC sur les PME à travers sa souscription dans les FCPR », le 18 mai 2017 à l’hôtel Le Palace.

 
L’équipe de la CDC y compris ses anciens et actuels dirigeants, les membres de la commission de surveillance, les réviseurs comptables et les corps de contrôle ont eu l’occasion d’échanger avec les différentes parties prenantes intervenants sur le métier du private equity dont notamment les représentants (du ministère des finances, du CMF, de l’ATIC, de l’APII, de la BFPME, des sociétés de gestion et des Sicar partenaires, des associations et des organismes d’appui) ainsi que d’autres invités à l’instar du gouverneur de Gabés. 
 
Cette initiative a pour objectif de présenter un bilan préliminaire de l’intervention de la CDC via sa souscription dans les FCPR depuis les cinq dernières années ainsi que son impact sur le développement économique et social. 
Il ressort de cette étude que l’action menée a engendré un résultat significatif en termes d’additionalité (adhésion des autres bailleurs de fonds aux projets financés par les fonds dans lesquels la CDC est souscripteur) et aussi en terme de levier (adhésion des institutionnels aux fonds financés par la CDC). L’effet combiné a fait que les cibles ont pu mobiliser plus de 21X le montant investi par la CDC. De plus, cette action a touché près de 6 000 emplois en Tunisie et a été dirigée à plus de 35% vers les zones de développement régional. Il est à noter également, que la côte part des investissements alloués aux nouveaux projets a été de 25% du montant total mobilisé.
 
Les différents acteurs ont exprimé leurs témoignages et proposé des recommandations pour ancrer davantage le rôle constructif joué par la CDC et renforcer son action de catalyseur d’investissement en Tunisie. De plus, ils ont insisté sur la nécessité de poursuivre l’effort dans l’appui aux PME via ce mécanisme et de renforcer les outils de financements pour la création de nouveaux projets. Un travail de sensibilisation des investisseurs institutionnels ainsi que la promotion du métier du private equity doit être réalisé. Promouvoir les outils de financement des phases d’amorçage et pré-amorçage est un impératif afin de pallier aux insuffisances relevées sur le secteur. De même pour les fonds spécialisés tel que les fonds de retournements.
 
Enfin, Dr Boutheina Ben Yaghlane, Directrice Générale de la CDC a remercié tous les invités acteurs d'investissement partenaires ainsi que l'équipe CDC pour leurs efforts consentis dans l'appui des PME.
 
 

 

18/05/2017