Communiqués de presse

"Livrets sans frontières " Risparmio Senza Frontiere

Rome, le 16 avril 2019 - Aujourd'hui, en présence du Vice Premier Ministre et Ministre de l'Intérieur Italien, M. Matteo SALVINI, du Ministre des Technologies de l’Information et de l’Economie Numérique Tunisien M. Anouar MAAROUF, de son Excellence Ambassadeur de la Tunisie en Italie M. Moez SINAOUI, du Directeur Général de la Cassa Depositi e Prestiti (CDP) M. Fabrizio PALERMO, de la Directrice Générale de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) tunisienne Dr. Boutheina BEN YAGHLANE et du Président Directeur Général de la Poste tunisienne M. Jawher FERJAOUI, le projet « Risparmio Senza Frontiere » (Livrets sans frontières), qui introduira un nouveau service sûr et pratique de transfert de fonds des livrets postaux italiens vers les livrets postaux tunisiens, a été présenté. 

Ce nouveau service, qui sera actif dans sa phase promotionnelle dès le 23 avril 2019, a été développé conjointement avec "Poste Italiane" et "La Poste tunisienne". Son objectif étant de stimuler et d'accroître l'épargne des Tunisiens vivants en Italie, en encourageant une collecte axée sur la coopération, le développement et la croissance, susceptible de constituer une source de financement pour des projets d'utilité publique, des infrastructures, des entreprises et des administrations publiques dans le pays d'origine. Le service sera actif dans plus de 9 000 bureaux de "Poste Italiane" sur le territoire national et il permettra de transférer l’épargne sur des livrets tunisiens dans plus de 1 000 bureaux de "La Poste tunisienne" en Tunisie.

M. Matteo SALVINI, Vice Premier Ministre et Ministre de l'Intérieur Italien a déclaré"C’est la meilleure réponse à ceux qui veulent travailler et vivre en Tunisie et en Italie, dans le respect des règles. On se souviendra de cette journée comme le début d’une trajectoire positive qui confirme la solide collaboration globale entre Rome et Tunis ".

M. Anouar MAAROUF, Ministre des Technologies de l’Information et de l’Economie Numérique tunisiena a affirmé: "Aujourd’hui et grâce à un travail d’équipe et de grands efforts et des concessions des parties prenantes qu’on a pu être ici réuni pour lancer ce nouveau produit qui sert les intérêts de notre diaspora, celui du développement de la Tunisie et surtout renforcer les liens d’amitiés et de coopération entre les deux pays et les deux peuples. Ce nouveau produit est un prélude pour d’autres produits similaires avec d’autres pays dans l’espace européen et africain. La Tunisie et l’Italie et grâce à une relation profonde dans l’histoire seront la locomotive d’un projet ambitieux entre les deux rives de la Méditerranée qui devient aujourd’hui une réalité".

L'administrateur délégué de la CDP M. Fabrizio PALERMO a commenté ainsi le lancement de ce projet : « Cette initiative, a été rendue possible grâce à la collaboration historique avec "Poste Italiane". Elle intensifie la coopération avec un partenaire stratégique telle que la Caisse des Dépôts et Consignations tunisienne et renforce les effets du cercle vertueux de l'épargne postale dans une des économies les plus dynamiques de l'Afrique du Nord, à savoir la Tunisie.

Cette collaboration a en effet un double objectif :

  1. Soutenir les investissements et le développement économique local,
  2. Consolider la diffusion des bons et des livrets postaux comme produits privilégiés d'inclusion financière et de protection de l'épargne".

Dr. Boutheina BEN YAGHLANE, Directrice Générale de la CDC tunisienne a déclaré: « A travers ce nouveau produit, la CDC tunisienne a voulu tendre la main à notre diaspora pour leur permettre de contribuer au développement de leur pays d’origine. Cette action a été possible grâce à un partenariat fort avec la CDP, mais aussi grâce à des efforts techniques et matériels que les deux Postes tunisienne et italienne ont consentis pour rendre cette coopération une réalité. La CDC aura ainsi une nouvelle ressource qu’elle mobilisera pour créer de la richesse pour la Tunisie. De plus, cette initiative apportera de l’intérêt pour notre diaspora en réduisant les coûts de transfert et sécurisera leurs dépôts … Une action pareille ne pourrait qu’être louable sur tous les plans ».

M. Jawher FERJAOUI, Président Directeur Général de la Poste tunisienne a annoncé : "La Poste tunisienne qui entretienne des relations fortes avec "Poste Italiane" se félicite aujourd’hui de voir un effort de longue période et des échanges marathoniennes par un couronnement de ces efforts et ce, par le lancement de cet outil d’échange et de développement. Ce nouveau produit est certes une réalité grâce aux efforts consentis par les deux postes mais aussi un exemple de coopération avec nos deux Caisses de Dépôts qui sont les initiateurs des projets de développement".

Lancement du projet avec la Tunisie 

Le projet « Risparmio Senza Frontiere », qui prévoit le lancement d'une première phase pilote destinée à la Tunisie avec la participation de la CDP, de Poste italiane, de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) tunisienne et de La Poste Tunisienne, offrira un nouveau produit plus sûr et plus pratique de transfert de l'épargne entre l'Italie et la Tunisie, et il permettra d'ouvrir à distance un livret directement dans le pays d'origine. De par le rôle essentiel de la Caisse des Dépôts et Consignations tunisienne en tant que moteur du développement local, il sera possible d'utiliser l'épargne dans des investissements visant à soutenir la croissance du pays.

Les principaux avantages de ce nouveau produit, qui respecte pleinement le cadre réglementaire de lutte contre le blanchiment d'argent, sont liés au fait qu'il l'est : 

Sûr : l'argent est transféré entre des livrets bénéficie de la garantie des deux États (italien et tunisien) ;

Facile : l'argent est transféré d'un livret à l'autre en une même opération ;

Économique : les tarifs sont compétitifs par rapport aux principaux acteurs du marché ;

Utile : pour contribuer au développement du pays d'origine, la Caisse des dépôts et Consignations tunisienne pourrait utiliser la collecte pour soutenir les investissements dans le pays.

De la même manière que la CDP, historiquement présente en Italie depuis près de 170 ans, soutient l'économie et le développement du pays en utilisant l'épargne pour la croissance des territoires et des entreprises, il existe des institutions avec les mêmes statuts et ont une mission similaire dans différentes pays africains, à l’instar de la Tunisie ou d'autres pays de la rive sud de la Méditerranée où l'épargne postale est traditionnellement très répandue.  

Ainsi, le projet sera également mis en œuvre au Maroc à un stade ultérieur, avec la collaboration de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG). Il impliquera la communauté marocaine vivant en Italie et aura les mêmes objectifs de développement de l'épargne et de la croissance du pays d'origine. 

D’autres pays suivront, et ce dans le cadre du Forum Mondial des Caisses de Dépôts.

Le rôle des diasporas dans le développement de l'épargne postale

Les communautés africaines en Europe sont de plus en plus intégrées dans les différents tissus socio-économiques locaux et contribuent aujourd'hui de manière significative au soutien des pays d'origine par le biais des « transferts de fonds aux pays d’origine ». Ces transferts soutiennent la consommation et développent les investissements.

Selon les données de la Banque Mondiale de 2017, les envois de fonds de l'Europe vers l'Afrique ont dépassé les 26 milliards de dollars, dont 3,7 milliards depuis l'Italie. Plus particulièrement, la communauté tunisienne transfère environ 300 millions de dollars vers son pays d'origine chaque année, tandis que ce chiffre dépasse le 1 milliard de dollars par an pour les Marocains.

En Italie, l'utilisation des livrets et des bons postaux est très répandue comme forme d'épargne simple et sûre, notamment chez les Africains (environ 550 millions d'euros) : Ces fonds sont garantis par l'État, le capital est toujours disponible et il n'y a aucun frais de gestion (hors charges fiscales). 

Plus de 40 000 citoyens tunisiens (sur un total d'environ 110 000 qui possèdent un titre de séjour) et plus de 130 000 citoyens marocains (sur un total d'environ 450 000 qui possèdent un titre de séjour) utilisent les produits de l'épargne postale.

 

 

 

 

 

 

16/04/2019