Communiqués de presse

Le projet Enlien présent à la 7éme édition du Salon de l’entrepreneuriat Riyeda

 

Visant la dynamisation de l’écosystème entrepreneurial Tunisien, le projet ENLIEN représentée par Mme Néjia Gharbi, Directrice Générale Adjointe de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et M. Matthieu Vanel, Chef de projet à Expertise France ont intervenu au panel intitulé « De nouveaux Business Models pour des startups innovantes (Pépinières, Incubateurs, Coworking Space) » et ce, le 13 février 2020 lors de la 7éme édition du Salon de l’entrepreneuriat Riyeda.

S’inscrivant dans le cadre de l’initiative JET (Jeunesse, Entrepreneuriat et Numérique en Tunisie) financé par le groupe AFD et mis en œuvre par la CDC avec l’assistance technique d’Expertise France (l’Agence Publique Française de Coopération Technique Internationale), le projet Enlien d’un montant de 16,5 MDT vise à promouvoir et accompagner des initiatives entrepreneuriales qui participent à la lutte contre le chômage des jeunes et à la dynamisation de l’entrepreneuriat, notamment social et féminin.

Lors de son intervention Mme Gharbi a rappelé que dans le cadre du projet Enlien, deux initiatives entrepreneuriales à savoir Initiative Tunisie et Réseau Entreprendre Tunisie emploient le prêt d’honneur pour appuyer les porteurs de projets En effet, le prêt d’honneur est un prêt personnel sans intérêt et sans garantie réelle autre que l’honneur. De plus, elle a avisé que la CDC appui l’innovation en étant présente dans le capital de six technopoles (Novation City à Sousse, BiotechPole de Sidi Thabet, Technopole de Sfax, CIT Médenine, Politech de Gabés et Ecopark Borj Cédria). Et via le Fonds de Fonds de 200 Millions d’Euro permettra le financement des startups et des PME innovantes. Finalement, elle a annoncé que la CDC en tant qu’investisseur responsable, intervient notamment au niveau du Fonds d’impact dédié aux SICARs régionales pour financer des projets ayant un impact sur les régions en répondant aux besoins et attentes spécifiques.

M. Vanel a rappelé que le projet Enlien a pour mission la consolidation et la dynamisation de l’entrepreneuriat en Tunisie en appuyant et en pérennisant les structures qui accompagnent, soutiennent et financent les jeunes et les moins jeunes entrepreneurs afin de leur permettre d’envisager des perspectives d’avenir dans toutes les régions de la Tunisie. L’ambition est de donner les moyens à ces dispositifs et de soutenir sur 3 ans 600 startups et PMEs engendrant la création d’environ 1 500 emplois.

De plus, il a rajouté qu’on ne peut pas parler de concurrence dans un écosystème de dynamisation de l’entrepreneuriat surtout avec l’émergence et le foisonnement de plus en plus d’initiatives d’appui aux porteurs de projets mais plutôt d’un maillage. Il est important qu’il existe un acteur comme la CDC qui permettra de structurer tout cet écosystème et d’éviter que les politiques publiques se dispersent vu que les moyens sont limités. Ainsi, les initiatives vont venir se compléter de manière à pouvoir répondre aux attentes et aux besoins de l’entrepreneur tout au long du cycle du projet.

Finalement, il a insisté sur le fait qu’il est indispensable de structurer, de soutenir et de professionnaliser   les pépinières publiques pilotes de l’APII pour pouvoir adresser aux porteurs de projets le meilleur soutien possible.

 

13/02/2020