Communiqués de presse

Accélération de la mise en œuvre des programmes d’efficacité énergétique en Tunisie

 

Dans le cadre des initiatives gouvernementales pour la croissance et l’emploi, le Ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables et l’Agence Nationale pour la Maitrise de l’Energie (ANME) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement «PNUD» ont organisé une conférence nationale intitulée « Accélération de la mise en œuvre des programmes d’efficacité énergétique en Tunisie », qui s’est tenue le 05 au 06 avril 2018 à Gammarth.
 
Cet évènement placé sous le haut patronage de M. Youssef El Chahed, Chef du Gouvernement se propose d’engager un processus en vue de mettre en place un plan d’actions pour le changement d’échelle requise au niveau des investissements d’efficacité énergétique afin d’atteindre les objectifs fixés dans ce domaine.
Rappelons que la Tunisie s’est engagée depuis 2001 dans une politique de promotion de l’efficacité énergétique qui a permis de réduire de manière significative la demande énergétique et de créer un tissu industriel et de service dans le domaine de l’efficacité énergétique. Ceci lui a valu une reconnaissance internationale en 2017 par la Banque Mondiale qui a classé la Tunisie parmi les 20 premières nations sur 111 pays dans le domaine de l’efficacité énergétique. Cependant, l’évolution du bilan énergétique national vers une situation de dépendance extérieure croissante, l’augmentation de la facture énergétique a conduit à des nouvelles prises de mesures pour renforcer cette politique à l’instar de l’adoption en 2016 d’une stratégie de transition énergétique. Cette stratégie permettant une mutation progressive et équilibrée du modèle énergétique actuel. Elle est fondée sur le développement d’un bouquet d’énergies diversifiées et une meilleure exploitation des gisements. De plus, la Tunisie a ratifié en octobre 2016 (loi n° 2016672) l’accord de Paris sur le climat pour la mise en œuvre de la convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique. Cet accord stipule la réduction de l’intensité carbone de l’économie tunisienne de 41% d’ici 2030 (par rapport au niveau de 2010). 
 
Le but de cette conférence est tout d’abord d’informer sur les objectifs sectoriels, les mesures actuelles entreprises par les pouvoirs publics pour promouvoir l’efficacité énergétique (réglementaire et financière) ainsi que les contraintes entravant le potentiel en la matière. De plus, cet évènement permettra d’échanger sur les expériences internationales et de discuter des recommandations permettant d’accélérer les programmes nationaux.   
 
Dr Boutheina Ben Yaghlane, Directrice Générale de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est intervenue lors de la deuxième journée de cette conférence au niveau du cinquième panel intitulé « Financements de l’Efficacité Energétique ». Ce panel a été présidé par M. Mongi Marzouk, Ancien Ministre de l’Energie et des Mines et Modérée par M. Rafik Missaoui, Expert en énergies et changements climatiques. Dr Ben Yaghlane a rappelé que la CDC a définit la transition énergétique et écologique comme un axe stratégique prioritaire afin de favoriser une économie sobre en carbone. De plus, l’intervention de la CDC en tant qu’investisseur responsable de long terme correspond au besoin du marché de l’efficacité énergétique. Elle appuie les projets innovants au service de l'efficacité énergétique particulièrement au niveau des régions. 
 
 
 
05/04/2018